Gémmothérapie : Médecine des bourgeons

La gemmothérapie est l'utilisation de l’énergie des végétaux et des minéraux en utilisant les bourgeons de plantes issues de l’agriculture biologique (AB) pour créer des remèdes naturels et efficaces.

Nos indispensables

Les bests


Généralité : Gemmo Bourgeons

Définition

Branche de la phytothérapie, la gemmothérapie est une médecine douce qui utilise des tissus embryonnaires végétaux en croissance tel que jeunes-pousses, bourgeons, radicelles, préparés par macération dans un mélange d'eau, de glycérine et d'alcool pour obtenir un extrait que l'on nomme « macérat glycériné ».
Le mot gemmothérapie provient du latin « gemmae », qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse (allusion à la stabilité des bourgeons en hiver ainsi qu'à leur préciosité).

Un peu d'histoire...

L’utilisation des bourgeons, dans la pharmacopée traditionnelle, remonte au Moyen-Âge, à l’ère des alchimistes.
Mais ce n’est qu’en 1960 qu’un médecin belge, le docteur Henry (1918-1988), s’inspire des découvertes sur les cellules embryonnaires d’origine animale et jette les bases de ce qu’il allait nommer la «phytoembryothérapie».
Au cours des années 1970, le Docteur Max Tétau, homéopathe, rebaptise la « phytoembryothérapie » en « gemmothérapie », appellation maintenant reconnue et acceptée.
La gemmothérapie a été développée ensuite par Philippe Andrianne, fondateur d’ Herbalgem, et d’autres médecins européens.

La gemmothérapie est une méthode thérapeutique à part s’inspirant de la phytothérapie, mais également de la réflexion homéopathique.

Les extraits embryonnaires des plantes ont une activité pharmacologique bien plus importante que les substances tirées des plantes adultes.

Le cassis, "l'élixir de vie"

A titre d’exemple, le cassis, connu jusque récemment pour la richesse de ses feuilles et de ses baies en vitamine C et micronutriments, était déjà recommandé au 18ème siècle sous le nom "d'élixir de vie". Le cassis était considéré comme la panacée car il passait pour favoriser la longévité humaine.

Les phytothérapeutes le prescrivent :
  • Pour renforcer la résistance de l'organisme aux infections virales et bactériennes (grippe, infections des voies respiratoires, maladies infantiles, zona, herpes…).
  • Pour diminuer l'inflammation articulaire ou tendineuse dans l'arthrose, généralement en association avec d’autres aliments et plantes.
  • Dans la fatigue post infectieuse, notamment post grippale mais aussi post chirurgicale et post radiothérapie.
  • Chez l’allergique, chez qui cette activité de cortisone-like permet de limiter l’emploi de médicaments anti-histaminiques et de corticoïdes. Cette plante sera donc utilement prescrite en cas de rhume des foins, d’asthme à répétition, de rhinite allergique…

On utilise traditionnellement les fruits et les feuilles, mais ce sont les bourgeons de cassis qui présentent les vertus les plus puissantes. Leur étude a révélé une importante activité anti-inflammatoire liée à une stimulation de la cortico-surrénale. Cela en fait un remède de premier choix en rhumatologie, mais aussi dans toutes les pathologies relevant du domaine de l’allergie. Le bourgeon de cassis contient à l’état latent toutes les potentialités de la plante adulte. On y retrouve, en effet, les ébauches des feuilles et des fleurs. C’est un véritable « concentré naturel ».

Les bourgeons

Les bourgeons contiennent les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles,toute la puissance et l'énergie de la future plante, ce qui explique leur grande efficacité d'action. Ils permettent de prévenir et de traiter une variété de problèmes de santé.

La gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires des plantes, arbres et arbustes ; ces extraits de végétaux en croissance (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) sont préparés à l'état frais par macération dans un mélange eau-alcool-glycérine et donnent un extrait concentré appelé "Macérat-mère" ou "macérat glycériné concentré".

Les bourgeons se consomment seuls (macérat-mère) ou sous forme de complexes.
Les complexes renferment une association harmonieuse de différents macérats-mères (bourgeons), qui répondent à un problème ciblé. Cette thérapeutique récente est active dans la régénération, la stimulation et le drainage cellulaire.

Mode d'utilisation

  • Pour les adultes, entre 5 et 15 gouttes par jour, en fonction de la personne et du problème. Commencer par 5 gouttes et augmenter d'une goutte chaque jour jusqu'à obtenir un résultat souhaitable.
  • Pour les bébés, 1 à 3 gouttes par jour dans le biberon ou via la maman qui allaite.
  • Pour les enfants jusqu'à 13 ans, 3 à 8 gouttes par jour, en fonction du problème. Commencer par 3 gouttes et augmenter d´une goutte chaque jour jusqu'à obtenir un résultat stable.

Durée :
  • En cure de 3 semaines consécutives puis une semaine d'arrêt, à faire pendant 3 mois au maximum.
  • Pour le Sinugem, arrêtez le complexe dès le rétablissement.


Si vous désirez un complément d'informations, consultez aussi notre page A propos de la gemmothérapie.

Ce site contient une quantité importante d'informations. Ce n'est pas un site médical. Les réflexions dispensées, ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin ou un thérapeute qu'il vous revient de contacter pour votre suivi.

 

Félicitations et bienvenue sur le site Aroma-zen,
nous vous confirmons votre inscription à nos bulletins d'information
et l’envoi par mail de votre chèque-cadeau d’accueil de 5 €.

Découvrez dès maintenant votre site créateur de bien-être.

Fermer la fenêtre